Promotion 2016

Vincent Garnon  promotion 2016
Du coup après mon bac que j’ai eu haut la main bien entendu, je suis parti en BTS DCEV (design de communication d’espace et de volume) à Marseille que j’ai eu également haut la main. Puis j’ai quitté les études parce que ça a fini par me fatiguer et me taper sur le système.
Et maintenant je travaille en service civique à pôle emploi …. Comme quoi les études ça ne fait pas forcement tout. Bref, je suis toujours en train de chercher un taf dans le merchandising.

Noëmie Vernale promotion 2016
Après mon bac STD2A, j’ai choisi le BTS DCEV au Lycée Champollion à Lattes dans le but de fixer mes envies encore floues car la formation offrait un panel assez large des domaines du design. Mon BTS m’a permis de m’affirmer dans mon processus créatif et de défendre mes intentions au sein d’un projet car il y a des oraux pour chaque rendu. Les profs sont passionnés, à l’écoute et bienveillants. Ils sont différents mais très complémentaires. J’ai obtenu mon BTS.
Durant ces deux années, j’ai remarqué avoir eu recours au textile dans la réalisation de chaque projet. C’est pour cela que je me suis réorientée en Licence Professionnelle mention métier de la mode création, conception et développement de produits textiles et dérivés à Nîmes. Tout se passe pour le mieux, la formation me plaît. Elle est très technique et porte beaucoup d’intérêt à l’usager. Les profs exercent presque tous un métier en parallèle, cela apporte un côté professionnalisant.
Voilà mon parcours, maintenant j’attends de voir où cela me mènera et je suis actuellement à la recherche d’un stage ou d’une alternance dans le domaine

Jade Glavieux   promotion 2016                                                                                                                                                 Après le BAC, j’ai été accepté au BTS Design d’espace au lycée Marc Chagall de Reims qui était mon 7ème vœux. . Malgré quelques difficultés je l’ai obtenu avec un peu plus de 12 de moyenne. Après le BTS j’ai choisi de continuer mes études et suis actuellement en DSAA design d’espace à l’ESAAT de Roubaix et jusqu’à présent tous se passe parfaitement bien.

Promotion 2017

Capucine Benoit promotion 2017                                                                                                                                         Je ne suis finalement pas partie à Cannes pour faire mon BTS audiovisuel. Pour plusieurs raisons, j’ai décidé de rester ici et me voilà désormais en deuxième année de LLCER Anglais (Langues, Littératures, Civilisations Etrangères et Régionales) à la faculté de la Garde.
Le point positif dans tout ça, c’est que je me suis vraiment trouvée ! J’ai eu l’occasion de travailler auprès d’enfants et je suis convaincue depuis plus d’un an maintenant de vouloir être professeure des écoles. Et cela me rend vraiment heureuse !

Lucie Serrano promotion 2017
En ce qui me concerne, l’année dernière j’étais en communication à Montpellier mais je ne m’y sentais pas à ma place même pendant les ateliers de graphisme. Alors j’ai décidé de me réorienter en psychologie à Nice et j’aime beaucoup. Même si ce que je fais actuellement n’a plus rien à voir avec les arts appliqués, il y’a un master d’art thérapie en 3ème années et je pense me spécialiser là dedans !

Alexia Baumgartner promotion 2017
J’ai entamé ma deuxième année de BTS produit à Toulouse. Le rythme est bien différent mais les projets sont beaucoup plus intéressants. J’espère intégrer un DSSA l’an prochain si tout ce passe bien et puis on avisera par la suite. En attendant les vacances sont bienvenues.

Coline pages promotion 2017                                                                                                                                                         Je suis toujours en CPGE à Nîmes. L’année commence fort, le rythme est plus intense que l’année dernière mais dans quelques mois ça sera fini, et j’espère que ça se finira en étant acceptée dans l’école que je veux (L’ENS, l’ENSAD, louis lumière ou l’ENSCI)

Lorenza Mannaioni promotion 2017
Pour la réalisation de mes projets, ils sont encore en phase de souhaits voire de rêves… En effet je vise pour l’année prochaine plusieurs écoles, type : ENSCI, ENSAD, DSAA Boulle ou Diderot, ENSAAMA, HEAR Strasbourg, la Sorbonne en Licence Design et peut-être l’Université de Laval à Montréal (en design produit). Donc, c’est le rush depuis septembre, mais c’est toujours aussi génial de faire les études qui me plaisent !!!

Chloé Huet promotion 2017

Pour moi c’est suite et fin de mon BTS design graphique à Jean-Pierre Vernant à Sèvres. Cette année se déroule dans la continuité de la première, avec quand même plus de projets dès le début de l’année. Le rythme est largement supportable, en travaillant normalement pendant les cours il n’y a pas besoin de bosser à fond chez soi et encore moins de faire de nuits blanches. Les projets sont variés, mais touchent souvent au domaine de l’éditorial, on a aussi fait de l’identité visuelle, un peu de sérigraphie et de lino. Et même que les profs sont sympas. Pour l’année prochaine je pense viser un DSAA à l’ENSAAMA, ou pourquoi pas tenter les arts déco de paris et sûrement d’autres idées qui me viendront plus tard.

Pauline Catel promotion 2017
Tout va bien en BTS design produit à ENSAAMA, la deuxième année est en route, beaucoup de travail mais c’est cool!Tout d’abord, avant de parler de la formation, je voudrais dire que c’est une école où l’on s’y sent bien, il y a une bonne ambiance, c’est vraiment chouette ! Ensuite la formation, elle est riche d’apprentissage ! La première année fût une année assez révélatrice je pense. C’est grâce à cette première année, qui est quand même assez dense, que j’ai pu savoir ce que j’aimais vraiment ou à contrario n’aimait pas dans le design de produit. Elle permet de plus se libérer en 2ème année et d’explorer ce qui nous plaît ! A la fin de la première année, il y a eu le stage qui, pour moi, fut enrichissant et plaisant ! Pour la deuxième année, elle nous plonge un peu plus dans la réalité. Par exemple, nous venons d’enchaîner 2 concours qui avaient des attentes très différentes (le premier était sur les catamarans, le deuxième sur du mobilier et du luminaire). Ainsi, en répondant à ces concours, il fallait que nos conceptions soient envisageables et donc ancrées dans la réalité.

Victor Giroux promotion 2017
Je commence ma deuxième année à la HEAR à fond, avec un gros projet qui sera exposé dans une galerie pendant un mois à Mulhouse puis dans un musée à Strasbourg.
Je me cultive beaucoup, dessine et écrit, tout développant quotidiennement des bases ancrées depuis le lycée.
J’ai 19 ans maintenant, je suis plus un bébé

    

Cyriane Palinckx promotion 2017
Moi je suis rentrée en première année à l’ESAD de Valenciennes, dans le nord. Ce n’était pas dans mes projets à la base mais au final je m’y plaît bien ! Alors comme je suis en première année la formation est assez large on a l’opportunité de toucher à un peu tous les domaines, on fait de la sérigraphie et de la gravure, on peut avoir des rendus de projets en volume, on travaille également la photographie et le montage/la retouche photo et aussi un peu de vidéo. Chaque projet est super intéressant et ça nous permet de développer des capacités dans beaucoup de domaines différents donc c’est plutôt cool pour la suite !

Clément Eiras Promotion 2017                                                                                                                                                    Pour ma part tout va bien, je termine ma deuxième année de mode et je pense arrêter les études en fin d’année. Les études m’ont assez apporté sur le plan personnel, et Paris m’a permis de me donner des opportunités sur le plan professionnel. Après de belles expériences dans la direction de casting, notamment chez Courrèges, je pense continuer sur cette voie et décrocher un stage sur le long terme l’année prochaine pour tenter de m’insérer professionnellement.(pour la première, il s’agit d’une photo paru sur 10Magazine et la deuxième sur NowFashion, le reste ce sont les miennes).

   

Margaux Lanfranchi promotion 2017                                                                                                                                 Du coup, dans ma licence de Langues Etrangères Appliquées, on a bien évidemment des cours de langues, mais aussi des cours d’économie, de statistiques ou encore de droit, car cette licence est très axée sur le côté journalistique et entreprise, ce qui fait que la section est très dynamique au niveau de l’apprentissage de la gestion d’une entreprise ou tout simplement pour nous expliquer comment être recruté à l’étranger. Par exemple cette année nous avons du créer nos CV anglophones et hispanophones pour ensuite passer des oraux type entretient d’embauche dans les pays concernés,ce qui est très utile puisque nous avons un stage en entreprise de 2 mois à effectuer en troisième année à l’étranger (et il est impératif de valider nos stages pour obtenir le diplôme). Au final je me suis bien trouvée dans les langues et leurs domaines d’application qui ne sont donc pas du tout littéraires contrairement par exemple à la formation que suit Capucine! Maintenant que mon voyage à Grenade est organisé pour cette année, mon prochain objectif est d’être sélectionnée pour effectuer ma troisième année à Galway, en Irlande grâce au programme Erasmus, mais la concurrence risque d’être rude puisqu’il n’y a que 2 places disponibles.
En ce qui concerne la suite, une fois ce diplôme obtenu j’aimerais suivre la formation obligatoire européenne pour devenir hôtesse de l’air.

Laura Courtois promotion 2017
Et bien moi je suis en BTS design graphique à Renoir comme l’année dernière.
Cette année c’est compliqué pour moi je bosse beaucoup j’ai 43 h de cours par semaine plus tout le travail en dehors, et je dois faire des gros efforts sur pas mal de chose c’est compliqué sur ma méthode de création et d’autre choses…
Mais sinon ça me plait toujours autant .
Et j’ai surement pour projet de devenir prof de graphisme, de communication je ne sais pas vraiment encore ou d’art appliqué

Laura Navarro promotion 2017
En cette rentrée je suis en 2e année de DMA costume aux Coteaux à Cannes , j’ai plein plein plein de travail surtout avec mon projet de diplôme qui dès le début de l’année prend beaucoup de temps. J’espère que vous aussi vous allez bien, et que vos élèves sont sages comme des images

    

Ludovic Renaud-Groison promotion 2017
J’entame ma deuxième année de BTS design Graphique au lycée Diderot à Marseille, et je vise un DMA animation pour la suite.

Eléa GASSO promotion 2017
En design d’espace à Diderot Marseille, on travaille sur différents domaines : la scénographie, le paysagisme, l’architecture d’intérieur, et l’architecture en général. Chaque projet dans l’année est donc sur un domaine différent. Un des projets est réalisé, et installé dans un lieu, à l’échelle humaine (souvent la scénographie).
Une grande partie des planches est réalisée sur ordinateur, ainsi que les projets sur des logiciels d’architecture, tels que archicad ou artlantis.
Un stage est réalisé à la fin de la 1ère année du BTS. (Mais dès l’an prochain, ce ne sera plus un BTS mais un DNMADE qui se fait sur 3 ans, à la fin duquel, les étudiants obtiennent une licence).

Camille Nublat promotion 2017
j’ai passé une bonne rentrée a Toulouse en DN MADE évènement, je suis rentrés en France parce que pour les études l’Espagne ne me plaisait pas temps que ça.

Caroline Saubesty  promotion 2017                                                                                                                                   Alors, pour ma part après mon BAC STD2A, je me suis dirigée vers un parcours différent des arts appliqués pour des études dans le domaine culturel. Je me suis orientée vers une CPGE littéraire, lycée Victor Duruy à Paris où j’ai fait une année pour y étudier les sciences humaines, la littérature, théâtre, science politique. Cela a nécessité une bonne capacité d’adaptation et beaucoup d’investissement qui ont porté leurs fruits. Aujourd’hui j’ai intégré l’Ecole du Louvre avec une spécialisation en Art Contemporain, après la réussite du concours d’entrée. Je m’épanouie beaucoup dans cette école où les principaux apprentissages sont tournés autour de l’Archéologie, l’Histoire des Arts, la conservation du patrimoine mais également le marché de l’art. Je prépare activement mon dossier d’entrée pour Science Po en Master Politiques publiques culturelles que j’espère obtenir pour travailler je l’espère dans le management culturel, la direction des affaires culturelles (DAC) mais également en tant que conseillère culturelle. Parallèlement à cela j’ai réussi à m’insérer professionnellement à travers la Villa Noailles mais également cette année dans une Junior-Entreprise ( EDL Junior Conseil ) où j’ai été recruté comme responsable commerciale pour l’année 2018-2019 me permettant de travailler auprès de différentes institutions culturelles et musées.

Marie Ardilouze promotion 2017                                                                                                                                        En ce qui me concerne, je suis en deuxième et dernière année de design d’espace au lycée Denis Diderot de Marseille. Tout se passe bien, le rythme est très soutenu depuis le début de cette année. On a eu l’occasion de partir en voyage à Venise, afin de visiter la biennale d’architecture qui s’y tient, avec des DSAA de différents domaines. Nous allons aussi entamer un projet en collaboration avec les BTS design produit de Jean Perrin.
Pour l’année prochaine j’hésite encore entre une école d’architecture qui me permettrait l’accès à Erasmus ou une école de journalisme.